Amérique du Nord

Amérique du Nord et Amérique latine : un continent entre intégration et fractionnement

Parler d’ « Amérique » c’est poser le problème de l’unité du contient. Tient-elle de la cohésion propre ou se définit elle par rapport à l’altérité ? Quant aux contrastes, les États-Unis apparaissent comme le pays dominant du continent, L’empire Américain (Claude Julien) ? Force est de constater que Tout empire périra (J.B. Duroselle) depuis le 11 septembre, ce qui annonce une nouvelle configuration géopolitique. L’Amérique apparaît comme une projection de l’Ancien Monde. Le continent est découvert par les Européens (nouvelle Lire la suite…

Par Victor Baudin, il y a
Amérique du Sud

La Chine, l’Inde et le Japon : des puissances à l’étroit.

Chine et Inde ont été des grandes puissances expansionnistes. Elles se sont ensuite refermées au XVIe et XVIIe siècle. Elles sont des puissances avec une grande superficie par comparaison avec le Japon, qui reste tout de même la 3epuissance économique du monde. Des pays corsetés par la géographie et par leur histoire. Des horizons maritimes immenses et des enfermements par le relief. L’Inde et le Japon sont ouverts sur le pacifique ou l’océan Indien. Mais l’Inde Lire la suite…

Par Victor Baudin, il y a
Amérique du Nord

L’exercice de la puissance américaine

Les États-Unis sont la puissance géopolitiquement dominante depuis le début du 20esiècle. Mais certains économistes annoncent un déclassement, qui à l’aune de la capacité de résilience que conserve l’empire américain, doit être nuancé. Une asymétrie militaire au service de leur puissance au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Le pays possède une avance technologique considérable (monopole nucléaire jusque 1949) grâce au Victory Programm. À partir de 1947, ils peuvent ainsi incarner la défense du monde libre Lire la suite…

Par Victor Baudin, il y a
Asie

Inde et Chine: la lutte des géants

Le choix de l’ouverture en lnde (stratégie des petits pas) est plus récent qu’en Chine (socialisme de marché) et a permis au pays de s’intégrer dans la mondialisation.  Le 21esiècle lui permettra-t-elle de devenir une puissance globale ? La Chine (2eéconomie du monde) a connu un ralentissement en 2015. Si les deux pays savent faire preuve de pragmatisme, ils augmentent leurs dépenses militaires et les tensions maritimes s’accroissent alors que la Chine développe son collier de Lire la suite…

Par Victor Baudin, il y a
Asie

Y’a-t-il une nouvelle voie chinoise ?

Lors de sa prise de fonction en mars 2013, Xi Jinping impose sa nouvelle devise du rêve chinois. Cette politique de renaissance s’est construite sur l’abandon du modèle maoïste et sur une stratégie d’ouverture. Toutefois, elle rencontre des limites soulignées, la Chine serait « une bombe à retardement » selon Bachelet à cause des difficultés de passer de la croissance au développement. Des politiques économiques qui oscillent et qui ne sont pas toujours couronnées de succès. La Campagne des Lire la suite…

Par Victor Baudin, il y a
Asie

Chine, l’ajustement du modèle de croissance et ses conséquences sur l’Asie

Le ralentissement économique chinois a des répercussions sur l’économie mondiale comme en témoigne les réactions des marchés financiers. Les nouvelles contraintes auxquelles fait face la Chine remettent en cause son modèle et modifient donc la Division Internationale des Processus Productifs (DIPP) de la zone.    Un ralentissement chinois avec des conséquences sur la croissance mondiale. Ralentissement depuis 2012 (déflation). La Chine a perdu en compétitivité : la hausse des salaires entraîne un reshouring dans l’habillement (Nike et Lire la suite…

Par Victor Baudin, il y a
Asie

L’Inde, du développement autocentré à l’ouverture

Autre géant d’Asie, l’émergence de l’Inde est plus tardive et se fait sur un autre modèle. Est-il toutefois plus durable que celui de la Chine ? Une émergence plus tardive que celle de la Chine.Un modèle autocentré reposant sur un puissant secteur public, à côté duquel survit un secteur privé (conglomérat tata). L’Inde a ses champions (Dr Reddy, en pharmacie, Infosysy, Tata Tea qui rachète Tetley). Capitalisme moléculaire qui repose sur une myriade de petites entreprises. Les défis Lire la suite…

Par Victor Baudin, il y a
Asie

L’Inde dans son environnement régional

L’Inde cherche à porter des valeurs de non-alignement à son indépendance (Conférences de Belgrade et de Bandung). Cependant on note une inflexion à la fin de la Guerre froide : elle mène une politique de puissance régionale liée à son essor économique et à sa volonté de pacifier son environnement immédiat.  Toutefois l’enjeu de l’Inde est d’être reconnue comme une puissance globale, statut dont elle estime être injustement privée. Une domination économique. L’Inde représente 80 % du PIB Lire la suite…

Par Victor Baudin, il y a
Asie

La relation Inde-Pakistan

Inde et Pakistan sont rivaux sur la question du Cachemire et des alliances des deux pays. La stabilisation des années 2000 est-elle durable ? Des relations tendues depuis 1947 qui se cristallisent au Cachemire Le Pakistan est créé en 1947 à majorité musulmane. La décolonisation britannique (1947) amorce le conflit : le pays est divisé entre une l’Azad Cachemire et le Jammu Cachemire. Les négociations bilatérales n’aboutissent pas malgré les Accords de Tasheknt (1962). La Crise du Kargil Lire la suite…

Par Victor Baudin, il y a
Asie

L’Asie centrale : enjeu géopolitique

Le 11 septembre souligne l’importance de la région dans la lutte antiterroriste, alors que la région est riche en hydrocarbures. Il n’existe pas de véritables enjeux géopolitiques mais il s’agit d’un terrain propice aux luttes d’influence ravivées par les intérêts énergétiques. Une région riche en hydrocarbures mais troublée. Facteur d’instabilité : 5 pays aux frontières artificielles, deux familles linguistiques : iranophone et les turcophones. Région de plus en plus islamisée : soufisme et fondamentalisme s’opposent. Des ressources nombreuses. Pétrole kazakh, Lire la suite…

Par Victor Baudin, il y a